object(WP_Post)#4551 (25) {
  ["ID"]=>
  int(5974)
  ["post_author"]=>
  string(1) "1"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2018-05-27 10:44:05"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2018-05-27 09:44:05"
  ["post_content"]=>
  string(3804) "Voici les impressions de José seul représentant du TOAC a avoir fait le déplacement dans le Lot sur le magnifique circuit de Cézac dans le Lot!

Cette année, la météo a été au rendez-vous à Cézac (Lot) pour le XC des Diables Cadurciens. La course de l’année dernière, sous la pluie, avait déjà permis un aperçu sur un très joli circuit, qui, cette année, sur le sec, n’a pas déçu.

Seul coureur du TOAC à avoir fait le déplacement, j’arrive un peu tard. Au vue de l’état du circuit je me décide à remplacer le pneu de pluie arrière, qui a bien fait son boulot depuis un moment, par celui des terrains secs. Sachant que c’était une option à risque car on n’arrive pas toujours à claquer le pneu tubeless avec une pompe à main, je finis par monter une chambre à air pour le mettre en place.

Pas de chance, en remontant le pneu je la pince, donc je suis obligé de coller une rustine. A ce stade, plus de temps de démonter la chambre à air, je pars pour une réco/échauffement rapide. A noter pour une prochaine fois : avec cette météo aussi changeante, il vaut mieux avoir une deuxième paire des roues préparées. On enverra la lettre au Père Noël.

33729420_2284261228467716_643668546580119552_n

De coup, je suis déjà chaud avec la pompe et le stress. Heureusement, je reconnais la partie la plus caillouteuse. Il faut dire que le pneu de sec est un fast track sworks. Pour les connaisseurs pas besoin d'en rajouter plus.

Une fois le départ donné, je pars très doucement à l’arrière du groupe, sur la pointe des pieds (ou plutôt des pneus), pour finir la découverte du circuit sur le premier tour. Il y aura une start loop + quatre tours, donc largement le temps de retrouver sa place.

Et là c’est le régal. Les différentes sections n’ont plus les noms des coureurs de la WC, mais je me rappelle de certaines encore : « Koretzky » sur un petit sentier dans la forêt, impossible l’année dernière, et largement faisable cette année ; « Schurter», « Sam Hill » et ses toboggans, « Bruni »… je finis la course avec un grand sourire. Juste quelques changement par rapport à l’année dernière : une portion de descente assez chaude avec son « chicken lane » a été enlevée, et une montée très dure dans la forêt, avec des virages à épingles a été rajoutée. A mon avis, ce circuit est de loin, le meilleur XCO de toute la coupe. Au moins du « coté MiPy » de la coupe.  Tellement j’ai aimé ce circuit, que j’ai rajouté un dernier tour de décrassage, moins vite évidement, pour profiter pleinement sans l’urgence de la course.

[caption id="attachment_5976" align="aligncenter" width="640"]José satisfait de cette belle épreuve sur un vrai circuit de VTT! José satisfait de cette belle épreuve sur un vrai circuit de VTT![/caption]

 

Bilan final très positif sur ce XC à refaire absolument. Pourvu que nos amis de Cahors trouvent les moyens et l’envie de nous régaler avec une nouvelle organisation l’année prochaine.

José

PS: pour le classement, quand on a un circuit comme ceci, tout simplement, on s’en fiche ;)"
  ["post_title"]=>
  string(9) "XCO Cezac"
  ["post_excerpt"]=>
  string(0) ""
  ["post_status"]=>
  string(7) "publish"
  ["comment_status"]=>
  string(4) "open"
  ["ping_status"]=>
  string(4) "open"
  ["post_password"]=>
  string(0) ""
  ["post_name"]=>
  string(9) "xco-cezac"
  ["to_ping"]=>
  string(0) ""
  ["pinged"]=>
  string(0) ""
  ["post_modified"]=>
  string(19) "2018-08-25 11:41:38"
  ["post_modified_gmt"]=>
  string(19) "2018-08-25 10:41:38"
  ["post_content_filtered"]=>
  string(0) ""
  ["post_parent"]=>
  int(0)
  ["guid"]=>
  string(31) "http://toac-cyclisme.fr/?p=5974"
  ["menu_order"]=>
  int(0)
  ["post_type"]=>
  string(4) "post"
  ["post_mime_type"]=>
  string(0) ""
  ["comment_count"]=>
  string(1) "0"
  ["filter"]=>
  string(3) "raw"
  ["member_access_visibility"]=>
  string(7) "default"
}

XCO Cezac

33729420_2284261228467716_643668546580119552_n

Voici les impressions de José seul représentant du TOAC a avoir fait le déplacement dans le Lot sur le magnifique circuit de Cézac dans le Lot!

Cette année, la météo a été au rendez-vous à Cézac (Lot) pour le XC des Diables Cadurciens. La course de l’année dernière, sous la pluie, avait déjà permis un aperçu sur un très joli circuit, qui, cette année, sur le sec, n’a pas déçu.

Seul coureur du TOAC à avoir fait le déplacement, j’arrive un peu tard. Au vue de l’état du circuit je me décide à remplacer le pneu de pluie arrière, qui a bien fait son boulot depuis un moment, par celui des terrains secs. Sachant que c’était une option à risque car on n’arrive pas toujours à claquer le pneu tubeless avec une pompe à main, je finis par monter une chambre à air pour le mettre en place.

Pas de chance, en remontant le pneu je la pince, donc je suis obligé de coller une rustine. A ce stade, plus de temps de démonter la chambre à air, je pars pour une réco/échauffement rapide. A noter pour une prochaine fois : avec cette météo aussi changeante, il vaut mieux avoir une deuxième paire des roues préparées. On enverra la lettre au Père Noël.

33729420_2284261228467716_643668546580119552_n

De coup, je suis déjà chaud avec la pompe et le stress. Heureusement, je reconnais la partie la plus caillouteuse. Il faut dire que le pneu de sec est un fast track sworks. Pour les connaisseurs pas besoin d’en rajouter plus.

Une fois le départ donné, je pars très doucement à l’arrière du groupe, sur la pointe des pieds (ou plutôt des pneus), pour finir la découverte du circuit sur le premier tour. Il y aura une start loop + quatre tours, donc largement le temps de retrouver sa place.

Et là c’est le régal. Les différentes sections n’ont plus les noms des coureurs de la WC, mais je me rappelle de certaines encore : « Koretzky » sur un petit sentier dans la forêt, impossible l’année dernière, et largement faisable cette année ; « Schurter», « Sam Hill » et ses toboggans, « Bruni »… je finis la course avec un grand sourire. Juste quelques changement par rapport à l’année dernière : une portion de descente assez chaude avec son « chicken lane » a été enlevée, et une montée très dure dans la forêt, avec des virages à épingles a été rajoutée. A mon avis, ce circuit est de loin, le meilleur XCO de toute la coupe. Au moins du « coté MiPy » de la coupe.  Tellement j’ai aimé ce circuit, que j’ai rajouté un dernier tour de décrassage, moins vite évidement, pour profiter pleinement sans l’urgence de la course.

José satisfait de cette belle épreuve sur un vrai circuit de VTT!

José satisfait de cette belle épreuve sur un vrai circuit de VTT!

 

Bilan final très positif sur ce XC à refaire absolument. Pourvu que nos amis de Cahors trouvent les moyens et l’envie de nous régaler avec une nouvelle organisation l’année prochaine.

José

PS: pour le classement, quand on a un circuit comme ceci, tout simplement, on s’en fiche ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>