object(WP_Post)#6577 (25) {
  ["ID"]=>
  int(7569)
  ["post_author"]=>
  string(1) "1"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2022-01-17 20:07:41"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2022-01-17 19:07:41"
  ["post_content"]=>
  string(3194) "

Ca y est c'est parti, première épreuve VTT de l'année dans le Gers avec la première étape du Challenge de la Lomagne où seul Patrick est allé mouiller ou plutôt geler le maillot vu les températures glaciales en ce dimanche de janvier. Voici ses impressions suite à sa course.

Enfin un grand plaisir à faire un compte rendu d'une activité VTT après celle de l'avoir pratiquée. Deux ans déjà depuis les dernières....Dimanche matin - 6° départ Pibrac et - 4° à Beaucaire, bon, il va falloir faire avec. Je suis arrivé un peu juste au niveau horaire et donc échauffement presque inexistant pour me rendre sur l'aire de départ où il y avait moins de monde que d'habitude. Le rythme de départ a été dur à encaisser bien que me faisant passer par pas mal de concurrents avant de trouver mon régime moteur.

Patrick fait l'extérieur pour gratter quelques places.

Malgré les pluies de ces derniers jours, le circuit a été boueux mais sans trop. Nous sommes passés quand-même de la tôle ondulée glacée à de la boue liquide puis de la boue un peu collante mais finalement peu d'endroit où j'ai mis pied à terre pour passer. Afin d'éviter que ce soit un chantier impraticable le parcours a été revu et s'en est trouvé allongé pour faire 31km au lieu des 27-28 des autres fois. Nous ne sommes pas passés en fonds de vallées ni en bords de rivières qui ressemblaient à des lacs gelés.

Juste ce qu'il faut de boue!

Mon objectif était de prendre du plaisir, je n'ai pas pris de risque techniquement sans non plus adopter un rythme rando. Quel bonheur de progresser dans ces mono-traces dans les bois, de monter et descendre les talus, tourner autour des arbres. Pas de soucis mécanique sauf la perte du petit pignon bouché par la boue et l'herbe qui m'a manqué sur les portions roulantes.

La remise des prix s'est faite en l'extérieur. 

Résultats : au scratch : 62 sur 111

En catégorie Master 2 : 4e sur 9 (à 8 secondes du 3e)


Vivement à dans 15 jours à La Romieu en espérant ne pas être le seul du TOAC.
Patrick.

Merci Patrick pour ce compte rendu, on te souhaite autant de plaisir pour la prochaine!

" ["post_title"]=> string(43) "Challenge de La Lomagne étape 1- Beaucaire" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(41) "challenge-de-la-lomagne-etape-1-beaucaire" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2022-01-26 20:29:40" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2022-01-26 19:29:40" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(31) "http://toac-cyclisme.fr/?p=7569" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["member_access_visibility"]=> string(7) "default" }

Challenge de La Lomagne étape 1- Beaucaire

Ca y est c’est parti, première épreuve VTT de l’année dans le Gers avec la première étape du Challenge de la Lomagne où seul Patrick est allé mouiller ou plutôt geler le maillot vu les températures glaciales en ce dimanche de janvier. Voici ses impressions suite à sa course.

Enfin un grand plaisir à faire un compte rendu d’une activité VTT après celle de l’avoir pratiquée. Deux ans déjà depuis les dernières….Dimanche matin – 6° départ Pibrac et – 4° à Beaucaire, bon, il va falloir faire avec. Je suis arrivé un peu juste au niveau horaire et donc échauffement presque inexistant pour me rendre sur l’aire de départ où il y avait moins de monde que d’habitude. Le rythme de départ a été dur à encaisser bien que me faisant passer par pas mal de concurrents avant de trouver mon régime moteur.

Patrick fait l’extérieur pour gratter quelques places.

Malgré les pluies de ces derniers jours, le circuit a été boueux mais sans trop. Nous sommes passés quand-même de la tôle ondulée glacée à de la boue liquide puis de la boue un peu collante mais finalement peu d’endroit où j’ai mis pied à terre pour passer. Afin d’éviter que ce soit un chantier impraticable le parcours a été revu et s’en est trouvé allongé pour faire 31km au lieu des 27-28 des autres fois. Nous ne sommes pas passés en fonds de vallées ni en bords de rivières qui ressemblaient à des lacs gelés.

Juste ce qu’il faut de boue!

Mon objectif était de prendre du plaisir, je n’ai pas pris de risque techniquement sans non plus adopter un rythme rando. Quel bonheur de progresser dans ces mono-traces dans les bois, de monter et descendre les talus, tourner autour des arbres. Pas de soucis mécanique sauf la perte du petit pignon bouché par la boue et l’herbe qui m’a manqué sur les portions roulantes.

La remise des prix s’est faite en l’extérieur. 

Résultats : au scratch : 62 sur 111

En catégorie Master 2 : 4e sur 9 (à 8 secondes du 3e)


Vivement à dans 15 jours à La Romieu en espérant ne pas être le seul du TOAC.
Patrick.

Merci Patrick pour ce compte rendu, on te souhaite autant de plaisir pour la prochaine!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *