object(WP_Post)#4551 (25) {
  ["ID"]=>
  int(6838)
  ["post_author"]=>
  string(1) "1"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2020-01-18 20:34:35"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2020-01-18 19:34:35"
  ["post_content"]=>
  string(13188) "

Ça y est la saison de VTT 2020 est lancée avec Le Challenge de La Lomagne! Au programme 4 épreuves d'une trentaine de kilomètres sur 4 week-end. Dans l'ordre Cologne-Beaucaire-Ordan Larroque et Mauvezin. Les membres du TOAC qui ont décidé de faire cette cure thermale de début de saison sont Patrick, Sebastien, Denis, et Christophe. Voici leurs impressions ci-dessous.

[caption id="attachment_6840" align="aligncenter" width="1920"]De gauche à droite Sébastien Vila, Christophe.B, Patrick Ourcival et Denis Marcano avec Yohan le fiston! De gauche à droite Sébastien Vila, Christophe.B, Patrick Ourcival et Denis Marcano avec Yohan le fiston![/caption]   Les impressions de Seb: Pour ma part je me présente au départ sans prétention vue les difficultés que je rencontre pour passer les vitesses et le peu d’entraînements effectués ces derniers mois. [caption id="attachment_6845" align="aligncenter" width="1080"]Seb dans le peloton au départ ! Seb dans le peloton au départ ![/caption] Je prends un départ correct, j’arrive a dépasser assez rapidement pour trouver mon rythme de course, je passe les ¾ de la course avec Denis ou l’on se double régulièrement à tour de rôle... [caption id="attachment_6846" align="aligncenter" width="1080"]Sol gelé au bord du lac de Cologne, pas de boue... Sol gelé au bord du lac de Cologne, pas de boue...[/caption] Ensuite après un changement de gants, Denis perd le contact j’arrive à garder le rythme même si passé les 50 minutes de course mon pouce me fait souffrir. Les changements de vitesses me demandent pas mal de concentration du coup je perds quelques mètres à chaque changement sur les personnes que j’accompagne pour rester avec eux. Je dois cravacher une petite minutes pour combler l’écart dans la dernière partie de la course, je remonte sur Christophe qui roule à bonne allure, j’arrive à garder plus ou moins sa roue puis a 1 petit km de l’arrivée, je pars avec un autre concurrent qui me chipera une place au dernier virage sans que je puisse faire quoi que ce soit j’étais déjà à block! [caption id="attachment_6847" align="aligncenter" width="1080"]Derniers mètres avant l'arrivée! Derniers mètres avant l'arrivée![/caption] Je me suis bien amusé, le pouce va de mieux en mieux même s'il me fait beaucoup souffrir, je suis sur le vélo et au départ de la course ce qui est une satisfaction pour moi. [caption id="attachment_6849" align="aligncenter" width="4032"]Maintenant place au nettoyage! Maintenant place au nettoyage![/caption] Les impressions de Denis: Bonjour à tous, pour ma part la première manche du challenge de la Lomagne a été difficile, surtout sur le point physique car j'ai décidé de faire un gros mois de décembre, je suis arrivé dans une période de fatigue,( normal ) alors dès le départ j'ai compris que je n'avais pas de jambes. [caption id="attachment_6856" align="aligncenter" width="1080"]Denis dans la campagne gersoise loin de ses montagnes ariégeoise :-) Denis dans la campagne gersoise loin de ses montagnes ariégeoise :-)[/caption] Je décide donc de faire la course à l'expérience essayant de perdre le moins de temps possible et surtout de prendre le plus de plaisir possible. Sur les passages techniques ça se passe plutôt bien. Par contre sur les parties de route je manque cruellement de jambes. J’ai l'impression d'avoir deux Flamby à la place des cuisses. Je  me retrouve à faire les trois quarts de la course avec Seb ce qui me motive, je me fais décrocher pour changer mes gants et je n'arrive pas à refaire le contact. Je vois qu'il rattrape Christophe sur une partie de route légèrement montante, j'essaie de recoller mais rien à faire. Dans la dernière montée je fais l'effort pour recoller mais à 50 m je n'ai plus de jus. [caption id="attachment_6861" align="aligncenter" width="1080"]Jusque là tout va bien, sol gelé et bien dur! Jusque là tout va bien, sol gelé et bien dur![/caption] Je finis la course en rattrapant un concurrent qui s'était fait lâcher dans la côte. En espérant que la forme revienne petit à petit de façon à être en forme pour les deux dernières courses. A dimanche prochain !!! [caption id="attachment_6863" align="aligncenter" width="1080"]Allez un bon lavage et ça repart! Allez un bon lavage et ça repart![/caption] Les impressions de Patrick: Pour cette première course j’allais enfin savoir ce qu’allait donner mes séances de pêche au lieu de m’entraîner à vélo et donc je suis parti relativement tranquille afin de pouvoir arriver sans encombre. [caption id="attachment_6865" align="aligncenter" width="1080"]Patrick dans le peloton, ça y est la machine est relancée! Patrick dans le peloton, ça y est la machine est relancée![/caption] J’ai abordé cette manche pour avoir du plaisir sur le vélo et ça été le cas avec un temps très froid et du beau soleil. Le terrain passait du gelé dans les bas-fonds ombragés à la boue ou au dur mais ça passait à peu près partout. [caption id="attachment_6867" align="aligncenter" width="1080"]Hum hum...ça manque un peu de boue :-) Hum hum...ça manque un peu de boue :-)[/caption] Le résultat est à la hauteur de la préparation. Scratch : 87 sur 178. Master 1 : 13 sur 29. [caption id="attachment_6869" align="aligncenter" width="1080"]Vélo crépit, mission accomplie! Vélo crépi, mission accomplie![/caption] Les impressions de Christophe: D'entrée de jeu, quand tu arrives dans ton garage pour charger ton VTT et que ta roue avant est crevée, alors que la veille elle était bien gonflée tu te dis que la journée commence bien :-) Du coup après plusieurs tentatives de regonflage infructueuses, je prends une autre jante équipée d'un pneu été. Avec un peu de chance, comme le sol est gelé, ça devrait le faire en espérant un dégel pas trop rapide. [caption id="attachment_6871" align="aligncenter" width="1080"]C'est parti, le soleil d'hiver bien bas exige la plus grande attention! C'est parti, le soleil d'hiver bien bas exige la plus grande attention![/caption] Ayant roulé 143km la veille avec les copains routiers du TOAC, je ne m'attends pas à faire des miracles, ceux qui me connaissent savent que la boue n'est pas trop mon truc car après il faut nettoyer. Donc pas de stress, le départ est donné, comme d'hab ça part vite, il faut faire attention car le soleil hivernal est très bas et lorsqu'on sort des sous bois on ne voit pas trop où on pose les crampons. Rapidement je rattrape Denis qui m'annonce que les jambes ne sont pas au rendez-vous. FB_IMG_1578949176152 De mon côté je roule au train, le froid et la sortie de la veille ne me permettent pas de faire trop d'intensité. Le circuit est plaisant avec de jolis passages tantôt gelés où bien très gras. Avec le pneu avant pas trop adapté au terrain, j'ai droit à de belles glissades surtout lorsqu’on arrive en bas des descentes où les parties ensoleillées sont bien grasses. [caption id="attachment_6873" align="aligncenter" width="1080"]Bord du Lac de Cologne bnen gelé avec mon ami Didier de Gagnac juste devant! Bord du Lac de Cologne bien gelé avec mon ami Didier de Gagnac juste devant![/caption] Quelques kilomètres avant la fin Seb me rejoint, on roule ensemble, dans la dernière bosse je me fixe l'objectif de rattraper les concurrents qui me précèdent histoire de gratter quelques places. Une erreur d'aiguillage me fait perdre les places grapillées, Seb et un autre concurrent en profite pour se faire la malle :-) [caption id="attachment_6875" align="aligncenter" width="1080"]Ça y est c'est l'arrivée, on est bien crotté :-) Ça y est c'est l'arrivée, on est bien crotté :-)[/caption] Les derniers mètres sont vraiment très collants, on a l'impression de rouler en slow motion:-) Au final assez content d’avoir pu faire cette manche, c’était aussi l'occasion de dire j'ai participé à cette 20e édition du Challenge de La Lomagne. Seul petit bémol, à l'arrivée, pas de Karcher pour nettoyer nos montures, juste 2 jets avec un petit filet d'eau, pas l'idéal sachant qu'il y a près de 200 concurrents au départ et que la terre gersoise est très amoureuse :-) [caption id="attachment_6877" align="aligncenter" width="1920"]Définition de la Terre amoureuse gersoise :-) Définition de la Terre amoureuse gersoise :-)[/caption] Prochaine étape dimanche 19 janvier à Beaucaire! Les résultats Challenge de La Lomagne 2020 Christophe.B    " ["post_title"]=> string(42) "Challenge de La Lomagne - Cologne étape 1" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(39) "challenge-de-la-lomagne-cologne-etape-1" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2020-01-27 10:03:58" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2020-01-27 09:03:58" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(31) "http://toac-cyclisme.fr/?p=6838" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["member_access_visibility"]=> string(7) "default" }

Challenge de La Lomagne – Cologne étape 1

De gauche à droite Sébastien Vila, Christophe.B, Patrick Ourcival et Denis Marcano avec Yohan le fiston!

Ça y est la saison de VTT 2020 est lancée avec Le Challenge de La Lomagne! Au programme 4 épreuves d’une trentaine de kilomètres sur 4 week-end. Dans l’ordre Cologne-Beaucaire-Ordan Larroque et Mauvezin. Les membres du TOAC qui ont décidé de faire cette cure thermale de début de saison sont Patrick, Sebastien, Denis, et Christophe. Voici leurs impressions ci-dessous.

De gauche à droite Sébastien Vila, Christophe.B, Patrick Ourcival et Denis Marcano avec Yohan le fiston!

De gauche à droite Sébastien Vila, Christophe.B, Patrick Ourcival et Denis Marcano avec Yohan le fiston!

 

Les impressions de Seb:

Pour ma part je me présente au départ sans prétention vue les difficultés que je rencontre pour passer les vitesses et le peu d’entraînements effectués ces derniers mois.

Seb dans le peloton au départ !

Seb dans le peloton au départ !

Je prends un départ correct, j’arrive a dépasser assez rapidement pour trouver mon rythme de course, je passe les ¾ de la course avec Denis ou l’on se double régulièrement à tour de rôle…

Sol gelé au bord du lac de Cologne, pas de boue...

Sol gelé au bord du lac de Cologne, pas de boue…

Ensuite après un changement de gants, Denis perd le contact j’arrive à garder le rythme même si passé les 50 minutes de course mon pouce me fait souffrir. Les changements de vitesses me demandent pas mal de concentration du coup je perds quelques mètres à chaque changement sur les personnes que j’accompagne pour rester avec eux. Je dois cravacher une petite minutes pour combler l’écart dans la dernière partie de la course, je remonte sur Christophe qui roule à bonne allure, j’arrive à garder plus ou moins sa roue puis a 1 petit km de l’arrivée, je pars avec un autre concurrent qui me chipera une place au dernier virage sans que je puisse faire quoi que ce soit j’étais déjà à block!

Derniers mètres avant l'arrivée!

Derniers mètres avant l’arrivée!

Je me suis bien amusé, le pouce va de mieux en mieux même s’il me fait beaucoup souffrir, je suis sur le vélo et au départ de la course ce qui est une satisfaction pour moi.

Maintenant place au nettoyage!

Maintenant place au nettoyage!

Les impressions de Denis:

Bonjour à tous, pour ma part la première manche du challenge de la Lomagne a été difficile, surtout sur le point physique car j’ai décidé de faire un gros mois de décembre, je suis arrivé dans une période de fatigue,( normal ) alors dès le départ j’ai compris que je n’avais pas de jambes.

Denis dans la campagne gersoise loin de ses montagnes ariégeoise :-)

Denis dans la campagne gersoise loin de ses montagnes ariégeoise :-)

Je décide donc de faire la course à l’expérience essayant de perdre le moins de temps possible et surtout de prendre le plus de plaisir possible. Sur les passages techniques ça se passe plutôt bien. Par contre sur les parties de route je manque cruellement de jambes. J’ai l’impression d’avoir deux Flamby à la place des cuisses. Je  me retrouve à faire les trois quarts de la course avec Seb ce qui me motive, je me fais décrocher pour changer mes gants et je n’arrive pas à refaire le contact. Je vois qu’il rattrape Christophe sur une partie de route légèrement montante, j’essaie de recoller mais rien à faire. Dans la dernière montée je fais l’effort pour recoller mais à 50 m je n’ai plus de jus.

Jusque là tout va bien, sol gelé et bien dur!

Jusque là tout va bien, sol gelé et bien dur!

Je finis la course en rattrapant un concurrent qui s’était fait lâcher dans la côte. En espérant que la forme revienne petit à petit de façon à être en forme pour les deux dernières courses. A dimanche prochain !!!

Allez un bon lavage et ça repart!

Allez un bon lavage et ça repart!

Les impressions de Patrick:

Pour cette première course j’allais enfin savoir ce qu’allait donner mes séances de pêche au lieu de m’entraîner à vélo et donc je suis parti relativement tranquille afin de pouvoir arriver sans encombre.

Patrick dans le peloton, ça y est la machine est relancée!

Patrick dans le peloton, ça y est la machine est relancée!

J’ai abordé cette manche pour avoir du plaisir sur le vélo et ça été le cas avec un temps très froid et du beau soleil.

Le terrain passait du gelé dans les bas-fonds ombragés à la boue ou au dur mais ça passait à peu près partout.

Hum hum...ça manque un peu de boue :-)

Hum hum…ça manque un peu de boue :-)

Le résultat est à la hauteur de la préparation.

Scratch : 87 sur 178.

Master 1 : 13 sur 29.

Vélo crépit, mission accomplie!

Vélo crépi, mission accomplie!

Les impressions de Christophe:

D’entrée de jeu, quand tu arrives dans ton garage pour charger ton VTT et que ta roue avant est crevée, alors que la veille elle était bien gonflée tu te dis que la journée commence bien :-) Du coup après plusieurs tentatives de regonflage infructueuses, je prends une autre jante équipée d’un pneu été. Avec un peu de chance, comme le sol est gelé, ça devrait le faire en espérant un dégel pas trop rapide.

C'est parti, le soleil d'hiver bien bas exige la plus grande attention!

C’est parti, le soleil d’hiver bien bas exige la plus grande attention!

Ayant roulé 143km la veille avec les copains routiers du TOAC, je ne m’attends pas à faire des miracles, ceux qui me connaissent savent que la boue n’est pas trop mon truc car après il faut nettoyer. Donc pas de stress, le départ est donné, comme d’hab ça part vite, il faut faire attention car le soleil hivernal est très bas et lorsqu’on sort des sous bois on ne voit pas trop où on pose les crampons. Rapidement je rattrape Denis qui m’annonce que les jambes ne sont pas au rendez-vous.

FB_IMG_1578949176152

De mon côté je roule au train, le froid et la sortie de la veille ne me permettent pas de faire trop d’intensité. Le circuit est plaisant avec de jolis passages tantôt gelés où bien très gras. Avec le pneu avant pas trop adapté au terrain, j’ai droit à de belles glissades surtout lorsqu’on arrive en bas des descentes où les parties ensoleillées sont bien grasses.

Bord du Lac de Cologne bnen gelé avec mon ami Didier de Gagnac juste devant!

Bord du Lac de Cologne bien gelé avec mon ami Didier de Gagnac juste devant!

Quelques kilomètres avant la fin Seb me rejoint, on roule ensemble, dans la dernière bosse je me fixe l’objectif de rattraper les concurrents qui me précèdent histoire de gratter quelques places. Une erreur d’aiguillage me fait perdre les places grapillées, Seb et un autre concurrent en profite pour se faire la malle :-)

Ça y est c'est l'arrivée, on est bien crotté :-)

Ça y est c’est l’arrivée, on est bien crotté :-)

Les derniers mètres sont vraiment très collants, on a l’impression de rouler en slow motion:-) Au final assez content d’avoir pu faire cette manche, c’était aussi l’occasion de dire j’ai participé à cette 20e édition du Challenge de La Lomagne. Seul petit bémol, à l’arrivée, pas de Karcher pour nettoyer nos montures, juste 2 jets avec un petit filet d’eau, pas l’idéal sachant qu’il y a près de 200 concurrents au départ et que la terre gersoise est très amoureuse :-)

Définition de la Terre amoureuse gersoise :-)

Définition de la Terre amoureuse gersoise :-)

Prochaine étape dimanche 19 janvier à Beaucaire!

Les résultats Challenge de La Lomagne 2020

Christophe.B

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>