object(WP_Post)#6577 (25) {
  ["ID"]=>
  int(7681)
  ["post_author"]=>
  string(1) "1"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2022-04-07 20:10:10"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2022-04-07 19:10:10"
  ["post_content"]=>
  string(5042) "

Voici le résumé de Patrick qui participé au Roc Laissagais ce dimanche 03/04/2022 où à priori les températures etaient fraîches à tendance glaciale.

Je ne sais pas si je suis maudit par les dieux du VTT mais une fois de plus les conditions ont été les mêmes que celles de la Lomagne avec le vent et la neige en plus. Je ne sais pas si cette météo a eu une incidence notable sur le nombre de partants aux différentes courses.
C'est donc la veille que je suis parti pour Laissac avec les températures qui paissaient sous le 0°plus je m'approchais. Après avoir pris la plaque j'ai rejoins un ancien collègue de travail avec qui j'ai pris le repas du soir dans son VW combi. Nous avons quand-même pris la sage précaution de prendre 2 bières plus 2 ricards afin de résister au froid de la nuit à venir. A 22H00 j'ai rejoins mon hôtel Kangoo dont la nuitée était à un prix défiant toute concurrence à savoir 0€, c'est sûr à ce tarif là il n'y a pas de chauffage, faut pas rêver !

Malgré l'installation sommaire et les températures négatives j'ai passé une relative bonne nuit. Dimanche matin, après le petit déjeuner et m'être mis en tenue j'avais les mains et le pieds gelés et ne me suis pas échauffé avant le départ de 10H00.

Au menu du jour 50km et 1700D+ je tablais sur 4H00 de course et si miracle d'une grosse forme et terrain pas trop difficile 3H30 donc je ne suis pas parti à bloc. Par rapport aux autres fois que j'ai connues nous avons fait une petite boucle autour de Laissac avant d'attaquer la première montée sur le plateau ce qui a permis d'étaler les coureurs.

Nous avons eu de gros écarts de températures entre les montées abritées dans les bois (thermique entre-ouverte) et les zones sur les hauteurs en plein vent et la neige qui s'invitait régulièrement. Après le ravitaillement (km25) nous avons eu une nouvelle boucle dans les bois de sapins en mono-trace ludique, technique (racines, marches) et j'ai même passé 4 marches à pieds pour ne pas prendre de risque. La nouvelle boucle terminée, il a fallu que je m'arrête au ravitaillement devant lequel nous repassions car l'eau de mon 2° bidon était gelée déjà qu'au premier en buvant régulièrement il sortait peu d'eau et encore en gardant l'embout dans la bouche un moment pour le dégeler. Ceux qui avaient les poches à eau avaient le tuyau bouché aussi. La course s'est à peu près bien déroulée à part une grosse branche que j'ai percutée avec le haut du casque et une belle chute (bonne douleur à la nuque au passage) puisque je n'ai rien vu venir et une autre chute en descente boueuse dans laquelle j'ai perdu la trajectoire à la roue avant et un guidon à redresser.

C'est avec soulagement et les doigts à nouveau gelés à cause de l'humidité des gants que j'ai relié Laissac au bout de 4:02:56''. J'allais enfin pouvoir me réchauffer. Avec le recul bien qu'ayant eu des conditions difficiles j'ai passé un bon moment avec un circuit très beau surtout sur la nouvelle boucle.
Résultat scratch : 56 sur 91

Bravo Patrick pour avoir mouillé, heu plutôt gelé le maillot du TOAC :-)

" ["post_title"]=> string(30) "Roc Laissagais 2022 by Patrick" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(30) "roc-laissagais-2022-by-patrick" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2022-04-07 20:11:30" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2022-04-07 19:11:30" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(31) "http://toac-cyclisme.fr/?p=7681" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["member_access_visibility"]=> string(7) "default" }

Roc Laissagais 2022 by Patrick

Voici le résumé de Patrick qui participé au Roc Laissagais ce dimanche 03/04/2022 où à priori les températures etaient fraîches à tendance glaciale.

Je ne sais pas si je suis maudit par les dieux du VTT mais une fois de plus les conditions ont été les mêmes que celles de la Lomagne avec le vent et la neige en plus. Je ne sais pas si cette météo a eu une incidence notable sur le nombre de partants aux différentes courses.
C’est donc la veille que je suis parti pour Laissac avec les températures qui paissaient sous le 0°plus je m’approchais. Après avoir pris la plaque j’ai rejoins un ancien collègue de travail avec qui j’ai pris le repas du soir dans son VW combi. Nous avons quand-même pris la sage précaution de prendre 2 bières plus 2 ricards afin de résister au froid de la nuit à venir. A 22H00 j’ai rejoins mon hôtel Kangoo dont la nuitée était à un prix défiant toute concurrence à savoir 0€, c’est sûr à ce tarif là il n’y a pas de chauffage, faut pas rêver !

Malgré l’installation sommaire et les températures négatives j’ai passé une relative bonne nuit. Dimanche matin, après le petit déjeuner et m’être mis en tenue j’avais les mains et le pieds gelés et ne me suis pas échauffé avant le départ de 10H00.

Au menu du jour 50km et 1700D+ je tablais sur 4H00 de course et si miracle d’une grosse forme et terrain pas trop difficile 3H30 donc je ne suis pas parti à bloc. Par rapport aux autres fois que j’ai connues nous avons fait une petite boucle autour de Laissac avant d’attaquer la première montée sur le plateau ce qui a permis d’étaler les coureurs.

Nous avons eu de gros écarts de températures entre les montées abritées dans les bois (thermique entre-ouverte) et les zones sur les hauteurs en plein vent et la neige qui s’invitait régulièrement. Après le ravitaillement (km25) nous avons eu une nouvelle boucle dans les bois de sapins en mono-trace ludique, technique (racines, marches) et j’ai même passé 4 marches à pieds pour ne pas prendre de risque. La nouvelle boucle terminée, il a fallu que je m’arrête au ravitaillement devant lequel nous repassions car l’eau de mon 2° bidon était gelée déjà qu’au premier en buvant régulièrement il sortait peu d’eau et encore en gardant l’embout dans la bouche un moment pour le dégeler. Ceux qui avaient les poches à eau avaient le tuyau bouché aussi. La course s’est à peu près bien déroulée à part une grosse branche que j’ai percutée avec le haut du casque et une belle chute (bonne douleur à la nuque au passage) puisque je n’ai rien vu venir et une autre chute en descente boueuse dans laquelle j’ai perdu la trajectoire à la roue avant et un guidon à redresser.

C’est avec soulagement et les doigts à nouveau gelés à cause de l’humidité des gants que j’ai relié Laissac au bout de 4:02:56 ». J’allais enfin pouvoir me réchauffer. Avec le recul bien qu’ayant eu des conditions difficiles j’ai passé un bon moment avec un circuit très beau surtout sur la nouvelle boucle.
Résultat scratch : 56 sur 91

Bravo Patrick pour avoir mouillé, heu plutôt gelé le maillot du TOAC 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *