object(WP_Post)#4551 (25) {
  ["ID"]=>
  int(7117)
  ["post_author"]=>
  string(1) "1"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2020-06-17 18:27:38"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2020-06-17 17:27:38"
  ["post_content"]=>
  string(11200) "Quand on aime le vrai VTT, c'est forcément à Trespoux qu'on vient poser ses crampons. Vu les circonstances, l'épreuve prévue au mois d'avril n'a pas eu lieu mais rien ne nous empêche d'aller y faire un tour en utilisant la trace de 2019. C'est ce que nous avons fait avec José dont c'était la reprise, pas d'autres volontaires, cela peut se comprendre car ce parcours de 80km est assez exigeant, pas tant sur le dénivelé mais plutôt sur le fait qu'il y a pas mal de passages techniques et de casse pattes. 17-06-2020 18-19-40 Donc nous voilà parti avec José sous les coup de 10h30, quelques mètres de bitume et on est direct dans le vif du sujet.

[caption id="attachment_7161" align="aligncenter" width="1580"]Passerelle imitation single ;-) ! Passerelle imitation single ;-) ![/caption]

On attaque les premiers singles en sous bois, en partie descendante, le terrain est idéal, légèrement humide pour avoir assez d'accroche dans les virages et pas de boue pour crépir le vélo.

[caption id="attachment_7124" align="aligncenter" width="1585"]Dès les premiers singles on a le smile :-) n'est-ce pas José? Dès les premiers singles on a le smile :-) n'est-ce pas José?[/caption]

D'ailleurs à l'arrivée le vélo sera nickel, même pas de poussière, chose très rare dans notre discipline. La multitude de possibilités au niveau des chemins à emprunter fait que plusieurs fois nous avons du faire demi tour car nous étions décalés par rapport à la trace du GPS.

[caption id="attachment_7126" align="aligncenter" width="1586"]Traversé d'un vignoble dès les premiers kilomètres. Traversé d'un vignoble lors des premiers kilomètres.[/caption]

Rien de bien méchant car tous les singles mènent à Trespoux :-) Nous continuons en savourant chaque mètre parcouru, le soleil nous accompagne, également un léger vent frais qu'on ne sentira quasiment pas car très souvent abrités dans les sous-bois lotois.

[caption id="attachment_7128" align="aligncenter" width="1588"]Single sympa en sous bois à l'abri du vent, le top! Single sympa en sous bois à l'abri du vent, le top![/caption]

Nous faisons une première halte dans le magnifique village de Saint-Vincent-Rive-d'Olt.

[caption id="attachment_7130" align="aligncenter" width="1590"]Petite halte à Saint-Vincent-Rive-d'Olt. Petite halte à Saint-Vincent-Rive-d'Olt.[/caption]

Nous essayons de trouver un peu d'eau car sur ce circuit nous sommes très souvent dans la pampa loin de toute cicvilisation. Pas de chance, nous repartons sans avoir mis à niveau, on verra lors de la prochaine escale. 

[caption id="attachment_7131" align="aligncenter" width="1588"]Comme nous les canards sont au paradis :-) Comme nous les canards sont au paradis :-) .[/caption]

Nous continuons en longeant le Lot, nous arrivons à Luzech et là on attaque une grimpette bien raide sur le bitûme dans un premier temps et ensuite sur du chemin pour atteindre un très joli point de vue, on en prend plein les yeux.

[caption id="attachment_7144" align="aligncenter" width="1178"]Joli point de vue en haut de Luzech! Joli point de vue en haut de Luzech![/caption]

A partir de là durant quelques kilomètres, nous serons à flan de falaise avec le Lot en contre-bas et des passages bien techniques, une totale régalade.

[caption id="attachment_7150" align="aligncenter" width="1586"]Malgré la fatigue, José se régale! Malgré la fatigue, José se régale![/caption]

Plus nous avançons et plus nous cherchons à trouver de l'eau, plusieurs fois nous sommes sortis du circuit afin de tenter de se ravitailler, ce sera chose faite à Cézac grâce à un couple sympathique qui nous aura offert de l'eau bien fraîche.

[caption id="attachment_7159" align="aligncenter" width="1582"]Passage sympa sur les murets en pierre typique des circuits VTT lotois. Passage sympa sur les murets en pierre typique des circuits VTT lotois.[/caption]

Bon deux kilomètres,  plus loin on trouvera finalement une fontaine dans le village, c'est souvent comme cela que ça se passe :-) !

[caption id="attachment_7167" align="aligncenter" width="1586"]A défaut de trouver de l'eau, autant se rabattre sur le vin :-) ! A défaut de trouver de l'eau, autant se rabattre sur le vin :-) ![/caption]

[caption id="attachment_7147" align="aligncenter" width="1585"]Très beau single avec le Lot en contrebas durant plusieurs kilomètres, génial :-)! Très beau single avec le Lot en contrebas durant plusieurs kilomètres, génial :-) ![/caption]

On continue toujours en longeant le LOT qui a un bon débit et une couleur marron foncée qui témoigne des pécipitations tombées quelques jours auparavent mais sans conséquence sur l'état de notre terrain de jeu, c'est ça qui est bon :-) 

[caption id="attachment_7155" align="aligncenter" width="1589"]Le Lot qui par sa couleur témoigne des fortes précipitations de ces derniers jours! Le Lot qui par sa couleur témoigne des fortes précipitations de ces derniers jours![/caption]

José commence à avoir mal aux guiboles, nous faisons une halte ravito en pleine pampa afin de recharger les batteries, pas celles du vélo car nous sommes en musculaires ;-) et nous repartons.

[caption id="attachment_7157" align="aligncenter" width="1585"]Petite pause gourmande. Petite pause gourmande au départ d'un single bien sauvage![/caption]

Au kilomètre 60 environ, José préfère rentrer par la route, cela vaut mieux sur ce genre de circuit exigeant où il vaut mieux être lucide. Du coup nos chemins se séparent, on se retouvera à la voiture.  Je continue seul à suivre la trace, le circuit est vraiment très plaisant et toujours avec des points de vue superbes.

[caption id="attachment_7163" align="aligncenter" width="1587"]Sur la fin du circuit, encore de beaux points de vue. Sur la fin du circuit, encore de beaux points de vue.[/caption]

Au kilomètre 77, mon GPS vélo s'éteind, je me retrouve en pleine pampa, je sais que je ne suis pas loin de l'arrivée mais sans repère difficile de s'orienter. Je fais appel à un ami, google map, qui me ramènera à la voiture, certe avec beaucoup moins de chemins mais bon compte tenu de l'heure ça valait mieux :-)

Pour conclure c'est vraiment un très joli circuit, 83km avec les erreurs d'aiguillage et presque 2000 de D+, on ne s'ennuie pas une seconde, les paysages sont magnifiques et le fait de le faire en autonomie implique de gérer les ravitaillements solides et liquides mais surtout permet de vraiment profiter du circuit sans être gêné par d'autres personnes ce qui arrive lors de l'épreuve organisée.

Cela fait partie du jeu et de l'esprit convivial du VTT , ces 2 façons de pédaler ont leurs avantages et incovénients mais quoiqu'il en soit, c'est tout bon et régalade garantie :-) !

La vidéo qui résume notre parcours: relive Trespoux VTT Paradise

Christophe.B"
  ["post_title"]=>
  string(29) "Sortie club VTT Trespoux (46)"
  ["post_excerpt"]=>
  string(0) ""
  ["post_status"]=>
  string(7) "publish"
  ["comment_status"]=>
  string(4) "open"
  ["ping_status"]=>
  string(4) "open"
  ["post_password"]=>
  string(0) ""
  ["post_name"]=>
  string(27) "sortie-club-vtt-trespoux-46"
  ["to_ping"]=>
  string(0) ""
  ["pinged"]=>
  string(0) ""
  ["post_modified"]=>
  string(19) "2020-06-17 22:12:23"
  ["post_modified_gmt"]=>
  string(19) "2020-06-17 21:12:23"
  ["post_content_filtered"]=>
  string(0) ""
  ["post_parent"]=>
  int(0)
  ["guid"]=>
  string(31) "http://toac-cyclisme.fr/?p=7117"
  ["menu_order"]=>
  int(0)
  ["post_type"]=>
  string(4) "post"
  ["post_mime_type"]=>
  string(0) ""
  ["comment_count"]=>
  string(1) "0"
  ["filter"]=>
  string(3) "raw"
  ["member_access_visibility"]=>
  string(7) "default"
}

Sortie club VTT Trespoux (46)

P_20200614_141615

Quand on aime le vrai VTT, c’est forcément à Trespoux qu’on vient poser ses crampons. Vu les circonstances, l’épreuve prévue au mois d’avril n’a pas eu lieu mais rien ne nous empêche d’aller y faire un tour en utilisant la trace de 2019. C’est ce que nous avons fait avec José dont c’était la reprise, pas d’autres volontaires, cela peut se comprendre car ce parcours de 80km est assez exigeant, pas tant sur le dénivelé mais plutôt sur le fait qu’il y a pas mal de passages techniques et de casse pattes. 17-06-2020 18-19-40 Donc nous voilà parti avec José sous les coup de 10h30, quelques mètres de bitume et on est direct dans le vif du sujet.

Passerelle imitation single ;-) !

Passerelle imitation single ;-) !

On attaque les premiers singles en sous bois, en partie descendante, le terrain est idéal, légèrement humide pour avoir assez d’accroche dans les virages et pas de boue pour crépir le vélo.

Dès les premiers singles on a le smile :-) n'est-ce pas José?

Dès les premiers singles on a le smile :-) n’est-ce pas José?

D’ailleurs à l’arrivée le vélo sera nickel, même pas de poussière, chose très rare dans notre discipline. La multitude de possibilités au niveau des chemins à emprunter fait que plusieurs fois nous avons du faire demi tour car nous étions décalés par rapport à la trace du GPS.

Traversé d'un vignoble dès les premiers kilomètres.

Traversé d’un vignoble lors des premiers kilomètres.

Rien de bien méchant car tous les singles mènent à Trespoux :-) Nous continuons en savourant chaque mètre parcouru, le soleil nous accompagne, également un léger vent frais qu’on ne sentira quasiment pas car très souvent abrités dans les sous-bois lotois.

Single sympa en sous bois à l'abri du vent, le top!

Single sympa en sous bois à l’abri du vent, le top!

Nous faisons une première halte dans le magnifique village de Saint-Vincent-Rive-d’Olt.

Petite halte à Saint-Vincent-Rive-d'Olt.

Petite halte à Saint-Vincent-Rive-d’Olt.

Nous essayons de trouver un peu d’eau car sur ce circuit nous sommes très souvent dans la pampa loin de toute cicvilisation. Pas de chance, nous repartons sans avoir mis à niveau, on verra lors de la prochaine escale.

Comme nous les canards sont au paradis :-)

Comme nous les canards sont au paradis :-) .

Nous continuons en longeant le Lot, nous arrivons à Luzech et là on attaque une grimpette bien raide sur le bitûme dans un premier temps et ensuite sur du chemin pour atteindre un très joli point de vue, on en prend plein les yeux.

Joli point de vue en haut de Luzech!

Joli point de vue en haut de Luzech!

A partir de là durant quelques kilomètres, nous serons à flan de falaise avec le Lot en contre-bas et des passages bien techniques, une totale régalade.

Malgré la fatigue, José se régale!

Malgré la fatigue, José se régale!

Plus nous avançons et plus nous cherchons à trouver de l’eau, plusieurs fois nous sommes sortis du circuit afin de tenter de se ravitailler, ce sera chose faite à Cézac grâce à un couple sympathique qui nous aura offert de l’eau bien fraîche.

Passage sympa sur les murets en pierre typique des circuits VTT lotois.

Passage sympa sur les murets en pierre typique des circuits VTT lotois.

Bon deux kilomètres,  plus loin on trouvera finalement une fontaine dans le village, c’est souvent comme cela que ça se passe :-) !

A défaut de trouver de l'eau, autant se rabattre sur le vin :-) !

A défaut de trouver de l’eau, autant se rabattre sur le vin :-) !

Très beau single avec le Lot en contrebas durant plusieurs kilomètres, génial :-)!

Très beau single avec le Lot en contrebas durant plusieurs kilomètres, génial :-) !

On continue toujours en longeant le LOT qui a un bon débit et une couleur marron foncée qui témoigne des pécipitations tombées quelques jours auparavent mais sans conséquence sur l’état de notre terrain de jeu, c’est ça qui est bon :-)

Le Lot qui par sa couleur témoigne des fortes précipitations de ces derniers jours!

Le Lot qui par sa couleur témoigne des fortes précipitations de ces derniers jours!

José commence à avoir mal aux guiboles, nous faisons une halte ravito en pleine pampa afin de recharger les batteries, pas celles du vélo car nous sommes en musculaires ;-) et nous repartons.

Petite pause gourmande.

Petite pause gourmande au départ d’un single bien sauvage!

Au kilomètre 60 environ, José préfère rentrer par la route, cela vaut mieux sur ce genre de circuit exigeant où il vaut mieux être lucide. Du coup nos chemins se séparent, on se retouvera à la voiture.  Je continue seul à suivre la trace, le circuit est vraiment très plaisant et toujours avec des points de vue superbes.

Sur la fin du circuit, encore de beaux points de vue.

Sur la fin du circuit, encore de beaux points de vue.

Au kilomètre 77, mon GPS vélo s’éteind, je me retrouve en pleine pampa, je sais que je ne suis pas loin de l’arrivée mais sans repère difficile de s’orienter. Je fais appel à un ami, google map, qui me ramènera à la voiture, certe avec beaucoup moins de chemins mais bon compte tenu de l’heure ça valait mieux :-)

Pour conclure c’est vraiment un très joli circuit, 83km avec les erreurs d’aiguillage et presque 2000 de D+, on ne s’ennuie pas une seconde, les paysages sont magnifiques et le fait de le faire en autonomie implique de gérer les ravitaillements solides et liquides mais surtout permet de vraiment profiter du circuit sans être gêné par d’autres personnes ce qui arrive lors de l’épreuve organisée.

Cela fait partie du jeu et de l’esprit convivial du VTT , ces 2 façons de pédaler ont leurs avantages et incovénients mais quoiqu’il en soit, c’est tout bon et régalade garantie :-) !

La vidéo qui résume notre parcours: relive Trespoux VTT Paradise

Christophe.B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>